BODDIN

PIANOSERVICE

Bienvenue au ‘Precision Touch Design Platform’
Pianistes et techniciens, merci pour votre importante participation, vos commentaires et questions sont fort appréciés.
Une  vision et mission pour le facteur et technicien de pianos.

Imaginez vous une production avec un nouveaux standard en

calibrage des touches clavier ceci étant le norme à l'avenir

avec une exécution fiable un résultat prévisible.

relation SW/Ratio correcte
Au fil des ans, David a pu comparer de nombreuses analyses PTD et les a référées aux remarques des pianistes. Grâce à ces informations, il a découvert quels sont les touchers qui jouent avec plus grand confort. L'équitation de Stanwood a permis de découvrir quel poids de marteau et quel rapport peuvent être combinés afin d'obtenir une inertie dynamique acceptable dans le toucher. La PTDAE enseigne maintenant depuis 2008 et plus de 500 Precision Touch Designs ont été installées en Europe.
David Stanwood a développé SNAP hors du PTD. Le Stanwood New Action Protocol a été principalement conçu pour être appliqué dans l'industrie du piano, car il a été adapté avec un standard de production. SNAP vous permets de calibrer le clavier avec trois toucher d’inertie au choix, inerties élevé e, faible ou moyenne. Avec cette valeur d'inertie sélectionnée, vous pouvez combiner n'importe quelle courbe de poids du marteau ( SW ) à condition d'appliquer le rapport SW (poids de marteau) /R (ratio: rapport de transmission) recommandé.
Ci-dessous un exemple de choix d'inertie moyenne pour une touche C40 installée avec deux poids de marteau différents (8,6 et 10,5 gr) et et néanmoins ayant le même FW et BW ( arrondis à 38 gr). La correspondance correcte du rapport SW/Ratio dans les deux équitations ici abouti dans les deux cas à un même confort d'inertie au toucher.
touche 40/C4 avec BW + FW = ( WW x KR ) + ( SW x Ratio ) un marteau léger 8,6 gr : 37,96 + 22,8 = ( 16 x 0,5 ) + ( 8,6 x 6,6 ) un marteaux plus lourd 10,5 gr : 37,90 + 22,8 = ( 16 x 0,5 ) + ( 10,5 x 5,4 )
BW =poids de balance FW = poids de la touche au front WW = poids du chevalet KR= rapport de levier générallement +/- 0,5 SW = poids du marteau collé au manche
Avec SNAP en production, on commence d’abord la calibration du clavier ( par exemple utilisant une inertie moyenne avec BW 38 ) Ensuite, on choisit le poids du marteau en fonction de la puissance de son et timbre qu’on souhaite pour ce modèle de piano particulier. Depuis quelques années Abel fabrique des têtes de marteau avec des spécifications de poids. Lorsque vous rénovez la mécanique avec de nouveaux marteaux, vous n'avez pas besoin de refaire le plombage des touches puisque vous pouvez commander des marteaux avec les mêmes spécifications de poids que les marteaux d'origine. Si votre choix de marteau est trop lourd pour le rapport de transmission existant, vous remarquerez que votre poids de balance (BW) est trop élevé.La solution consiste à ajuster le rapport existant afin d'obtenir le rapport R/SW et le BW correcte. Evidemment le logiciel conçu par le PTDaE vous donne clairement un meilleur aperçu de ces rapports. Pour cet ajustement vous pouvez utiliser les OBW ou vous pouvez définir le point d'emplacement du pilote et du talon au chevalet avec son hauteur. Les chevalets WNG avec leur choix en hauteurs de talons mobiles sont une option très appropriée dans ce cas. Spécialement à la demande du clients les OBW peuvent également être utilisé pour modifier rapidement et facilement le rapport / inertie existant Il suffit de remplacer les OBW par une autre taille, Il faudra bien sûr également ajuster l'enfoncement ou la chasse.
OBW available at Jahn
J e sais que que certains facteurs de piano ont récemment commencé a contrôler leurs marteaux en poids descendant et cela se manifeste certainement dans plus de régularité du toucher. Malheureusement, l'importance d'un rapport de transmission spécifique pour un piano spécifique n'est toujours pas bien prise en compte. En plus le facteur trouve peu de motivation à appliquer un toucher dynamique contrôlé étant donné que les pianistes de toute façon veulent bien s'adapter à n'importe quelle toucher un peu convenable sans le critiquer trop facilement.
Dans une gamme de pianos de la même marque vous trouverez donc une diversité d'inerties. Cela est une des raisons principales pourquoi ils jouent et sonnent différemment et évidamment pas toujours pour le mieux comme leurs diversité ne sont pas intentionnellement conçues, ils surviennent plutôt par hasard, une coïncidence, sans que l'on se rende pleinement compte de l'impact de la relation ratio/inertie. Entre-temps, les pianistes ont également développé une expertise pour reconnaître un toucher optimisé et je remarque toujours après quelques heures de pratique, qu’ils
découvrent avec étonnance les nouvelles possibilités subtiles dans le contrôle du toucher, leur technique se transforme et ils ressentent une plus grande connexion anvers le son qu'ils produisent et ils en tombent amoureux. Il n'y a guère de doute que la demande pour ce produit va augmenter. Je me demande quelles entreprises seront parmi les premières à lancer la production de SNAP, cela va certainement changer les positions sur le marché et je suis curieux de voir quel mouvement du volume de ventes cela va générer.

Aujourd'hui, tout le monde peut facilement

accéder à toutes les informations - PTD.

Je me réfère en particulier aux articles sur le site de David et à l'excellent livre de Mario Igrec "Pianos Inside Out" chapitre 9.
Au sujet du Poids de BALANCE (BW) (UW+DW) / 2 = BW DW (poids d’enfoncement) - Friction = BW UW (poids de retour) + Friction = BW Voici un exemple pratique du DW, FW en BW élaboré avec l’équitation Stanwood BW + FW = (KR x WW) + (R x SW) Au devant d’une touche on mesure une résistance de 10 gr de friction, notamment le total des frictions sur la pointe de balance, le pilote, rouleau du marteaux et les axes. (UW - DW) / 2 = Friction Le poids total à balancer est de 60 gr, notamment le poids du marteaux (10 gr x ratio 5) + le chevalet (20gr x ratio 0.5) = totaal 60 gr. Un poids de balance ideal est 38 gr , J'adapte donc le poids de la touche à 22 gr FW. BW 38 gr + FW 22 gr = (KR 0.5 x WW 20 gr) + (R 5.0 x SW 10 gr) 60 gr = 10 gr + 50 gr Le poids d’enfoncement (DW) est maintemant de 38gr BW + 10 gr frictie = 48 gr DW
Le terme BW (poids de balance) n'est pas utilisé en procedure traditionnelle de calibrage du clavier : la quantité de plomb dans la touche est plustôt déterminée en mesurant le poids d'enfoncement ( DW ) existant et ensuite en l’ajustant à +/- 50 gr. Ceci tenant compte de suffisant poids de retour. L'intention de cette procédure est de créer un poids de jeu égal, mais malheureusement l’inverse est exactement créé.
Avec cette procédure DW, le poids effectif de la touche partie frontale (FW) n'est pas déterminé, de sorte que le poids de balance reste un paramètre inconnu. Et le BW est précisément la valeur jque vous pouvez uniformément utiliser pour déterminer le poids du jeu dynamique.
Même si vous maintenez un cours égal du poids du marteau, en utilisant la procédure DW, le poids de balance ne sera pas égal puisque le poids d'enfoncement égale le poids de balance + la friction et cette friction n'est pas explicitement mesurée par touche. Et en plus la friction dans la mécanique fluctue également avec les changement dans l'humidité ambiante.
De plus, la procédure de calibrage du clavier en quatre ou cinq sections de DW différents n'est pas très efficace pour réaliser un BW égal. En effet, la friction dans la section basses, medium et aigues sont différentes, et donc le concept empirique de différentes sections mais cette procedure ne mesure pas la friction réelle par touche. Et la recommandation du UW (poids de retour) indiqué uniquement par une valeur de limite+ n'a guère de sens. Voire exemple Steinway avec specifications UW de +19 et ceci pour toutes les sections. Il est clair que cette procedure conservatieve n’est donc pas fiable.
Il est plus logique d’employer BW comme référence de calcul du poids des touches. Le BW ne change jamais avec les fluctuations de friction. BW est la valeur fixe que le PTD utilise comme référence pour calculer le poids de la touche (FW).
Et encore, si premièrement vous ne traitez pas la course du poids des marteaux, vous n'obtiendrez jamais une décroissance égale d’inertie dans le toucher. On pourrait supposer qu'une erreur d'un gramme de plus ou de moins dans un marteau est négligeable lors de l'équilibrage du toucher, mais avec un rapport de 5,5, par exemple, on obtient 5,5 x 1 gr = 5,5 grammes de différence de poids statique.
La quantité de force nécessaire pour déplacer ces 5,5 gr augmente exponentiellement avec l'accélération du marteau.
Le calibrage DW traditionnel compense cette différence de poids de 5,5 gr avec la quantité ou la position du plomb dans la partie frontale de la touche. Bien sûr, cela n'entraîne pas une diminution égale du profil des plomb et crée une irrégularité supplémentaire dans le toucher dynamique comme l'inertie du poids de la touche contribue également à +/- 10% du poids total du jeu dynamique.
C o n c l u s i o n Une innovation prend généralement du temps à s'installer dans la société. Une première réticence conservatrice à adopter une nouveauté est normale et repose sur diverses structures de croyance, généralement basées sur un manque d'informations et de savoir- faire pratiques. Par exemple: Récemment, quelqu'un a associé le PTD au terme de rocketscience’ science spaciale supérieure, alors que la méthode Stanwood n'utilise que des mathématiques simples. On pense également que l'installation d'un PTD est compliquée bien que la procédure soit assez simple et facile à apprendre. J'entends dire que le PTD demande bien plus de travail, PTD serait moins rentable, 'time is money'. Bien sûr si l'on aborde une mécanique individuelle, le travail est intensif en main-d'œuvre car chaque mécanique demande une analyse spécifique avec suite bien étudié, oui, cela prend du temps. Mais si l'on intègre SNAP bien réfléchis dans un processus de production, l'exécution en version standard prendra moins de temps. Le calibrage du clavier est conçu une seule fois avec SNAP. L'application de ce standard permet d'obtenir un résultats plus rapides et plus précis que la méthode traditionnelle. Par exemple, la recherche de l'emplacement des plombs ne ce fait plus manuellement à chaque touche. Vous pouvez rapidement indiquer les emplacements à l'aide d'un exemple gabarit conçu selon le calcul du modèle de plomb de Stanwood qui, je cite le brevet américain #5585582 °1994, donne une progression linéaire plus uniforme en poids avec un toucher plus uniforme du le clavier. En production un design SNAP complet est également conçu qu'une seule fois. Ajuster le poids des marteaux nécessite en effet un temps supplémentaire, mais encore, vous pouvez réduire ce temps en usine en appliquant une procédure technique standard. Avec SNAP fort probable que vous atteindrez la même efficacité en durée du temps   total . Par exemple, une courbe de SW ajustée accélère généralement l'intonation finale, ceci en compensation du travail supplémentaire de SW. De toute façon, l'énorme amélioration de la qualité du toucher compensera tout travail supplémentaire. Avec une mécanique bien équilibré, le pianiste peut établir un contact plus efficace avec le son de son piano. Une touche plus subtile crée un plus grand développement musical dans le phrasé et l'interprétation. Cette qualité spécifique et concrète du toucher SNAP est en fin de compte l'atout précieux dans la vente et le marketing. Une fois de plus, nous savons comment analyser plus en profondeur les mécaniques de piano et nous savons exactement comment les améliorer. Appliquons ces connaissances maintenant et travaillons ensemble à un niveau de qualité élevé pour le pianiste, sa musique, son avenir. 01 05 2020 Danny Boddin
Merci de votre visite !
David Stanwood nous propose également SALA. Le ‘Stanwood Adjustable Leverage Action’ est une modification sous le clavier qui vous permet de changer manuellement le pivot sous la touche avec des multiples choix en rapport/enertie dynamique. SALA est différent du MBA. Le MagneticBalanceAction de Hans Venlo change uniquement le BW en ajustant les aimants dans la touche. SALA change l'inertie dans le mode de jeu en variant le ratio.
Danny Boddin

PIANOSERVICE

BODDIN
Bienvenus au ‘Precision Touch Design Platform’
Pianistes et techniciens, merci pour votre importante participation, vos commentaires et questions sont fort appréciés.
 Une  vision et mission pour le facteur et technicien de pianos.

Imaginez vous une production avec un nouveaux standard en

calibrage des touches clavier ceci étant le norme à l'avenir

avec une exécution fiable un résultat prévisible.

Au fil des ans, David a pu comparer de nombreuses analyses PTD et les a référées aux remarques des pianistes. Grâce à ces informations, il a découvert quels sont les touchers qui jouent avec plus grand confort. L'équitation de Stanwood a permis de découvrir quel poids de marteau et quel rapport peuvent être combinés afin d'obtenir une inertie dynamique acceptable dans le toucher. La PTDAE enseigne maintenant depuis 2008 et plus de 500 Precision Touch Designs ont été installées en Europe.
David Stanwood a développé SNAP hors du PTD. Le Stanwood New Action Protocol a été principalement conçu pour être appliqué dans l'industrie du piano, car il a été adapté avec un standard de production. SNAP vous permets de calibrer le clavier avec trois toucher d’inertie au choix, inerties élevée, faible ou moyenne. Avec cette valeur d'inertie sélectionnée, vous pouvez combiner n'importe quelle courbe de poids du marteau ( SW ) à condition d'appliquer le rapport SW (poids de marteau) /R (ratio: rapport de transmission) recommandé.
Ci-dessous un exemple de choix d'inertie moyenne pour une touche C40 installée avec deux poids de marteau différents (8,6 et 10,5 gr) et et néanmoins ayant le même FW et BW ( arrondis à 38 gr). La correspondance correcte du rapport SW/Ratio dans les deux équitations ici abouti dans les deux cas à un même confort d'inertie au toucher.
BW =poids de balance FW = poids de la touche au front WW = poids du chevalet KR= rapport de levier générallement +/- 0,5 SW = poids du marteau collé au manche
touche 40 / C4 BW + FW = ( WW x KR ) + ( SW x Ratio ) avec un marteaux léger de 8,6 gr : 37,96 + 22,8 = ( 16 x 0,5 ) + ( 8,6 x 6,6 ) relation SW/R correcte avec un marteaux plus lourd de 10,5 gr : 37,90 + 22,8 = ( 16 x 0,5 ) + ( 10,5 x 5,4 )
Avec SNAP en production, on commence d’abord la calibration du clavier ( par exemple utilisant une inertie moyenne avec BW 38 ) Ensuite, on choisit le poids du marteau en fonction de la puissance de son et timbre qu’on souhaite pour ce modèle de piano particulier. Depuis quelques années Abel fabrique des têtes de marteau avec des spécifications de poids. Lorsque vous rénovez la mécanique avec de nouveaux marteaux, vous n'avez pas besoin de refaire le plombage des touches puisque vous pouvez commander des marteaux avec les mêmes spécifications de poids que les marteaux d'origine. Si votre choix de marteau est trop lourd pour le rapport de transmission existant, vous remarquerez que votre poids de balance (BW) est trop élevé.La solution consiste à ajuster le rapport existant afin d'obtenir le rapport R/SW et le BW correcte. Evidemment le logiciel conçu par le PTDaE vous donne clairement un meilleur aperçu de ces rapports. Pour cet ajustement vous pouvez utiliser les OBW ou vous pouvez définir le point d'emplacement du pilote et du talon au chevalet avec son hauteur. Les chevalets WNG avec leur choix en hauteurs de talons mobiles sont une option très appropriée dans ce cas. Spécialement à la demande du clients les OBW peuvent également être utilisé pour modifier rapidement et facilement le rapport / inertie existant Il suffit de remplacer les OBW par une autre taille, Il faudra bien sûr également ajuster l'enfoncement ou la chasse.
OBW available at Jahn
J e sais que que certains facteurs de piano ont récemment commencé a contrôler leurs marteaux en poids descendant et cela se manifeste certainement dans plus de régularité du toucher. Malheureusement, l'importance d'un rapport de transmission spécifique pour un piano spécifique n'est toujours pas bien prise en compte. En plus le facteur trouve peu de motivation à appliquer un toucher dynamique contrôlé étant donné que les pianistes de toute façon veulent bien s'adapter à n'importe quelle toucher un peu convenable sans le critiquer trop facilement.
Dans une gamme de pianos de la même marque vous trouverez donc une diversité d'inerties. Cela est une des raisons principales pourquoi ils jouent et sonnent différemment et évidamment pas toujours pour le mieux comme leurs diversité ne sont pas intentionnellement conçues, ils surviennent plutôt par hasard, une coïncidence, sans que l'on se rende pleinement compte de l'impact de la relation ratio/inertie. Entre-temps, les pianistes ont également développé une expertise pour reconnaître un toucher optimisé et je remarque toujours après quelques heures de pratique, qu’ils découvrent avec étonnance les nouvelles possibilités subtiles dans le contrôle du toucher, leur technique se transforme et ils ressentent une plus grande connexion anvers le son qu'ils produisent et ils en tombent amoureux.

Aujourd'hui, tout le monde peut facilement

accéder à toutes les informations - PTD.

Je me réfère en particulier aux articles sur le site de David et à l'excellent livre de Mario Igrec "Pianos Inside Out" chapitre 9.
Il n'y a guère de doute que la demande pour ce produit va augmenter. Je me demande quelles entreprises seront parmi les premières à lancer la production de SNAP, cela va certainement changer les positions sur le marché et je suis curieux de voir quel mouvement du volume de ventes cela va générer.
Au sujet du Poids de BALANCE (BW) (UW+DW) / 2 = BW DW (poids d’enfoncement) - Friction = BW UW (poids de retour) + Friction = BW Voici un exemple pratique du DW, FW en BW élaboré avec l’équitation Stanwood BW + FW = (KR x WW) + (R x SW) Au devant d’une touche on mesure une résistance de 10 gr de friction, notamment le total des frictions sur la pointe de balance, le pilote, rouleau du marteaux et les axes. (UW - DW) / 2 = Friction Le poids total à balancer est de 60 gr, notamment le poids du marteaux (10 gr x ratio 5) + le chevalet (20gr x ratio 0.5) = totaal 60 gr. Un poids de balance ideal est 38 gr , J'adapte donc le poids de la touche à 22 gr FW. BW 38 gr + FW 22 gr = (KR 0.5 x WW 20 gr) + (R 5.0 x SW 10 gr) 60 gr = 10 gr + 50 gr Le poids d’enfoncement (DW) est maintemant de 38gr BW + 10 gr de friction = 48 gr DW
Le terme BW (poids de balance) n'est pas utilisé en procedure traditionnelle de calibrage du clavier : la quantité de plomb dans la touche est plustôt déterminée en mesurant le poids d'enfoncement ( DW ) existant et ensuite en l’ajustant à +/- 50 gr. Ceci tenant compte de suffisant poids de retour. L'intention de cette procédure est de créer un poids de jeu égal, mais malheureusement l’inverse est exactement créé.
Avec cette procédure DW, le poids effectif de la touche partie frontale (FW) n'est pas déterminé, de sorte que le poids de balance reste un paramètre inconnu. Et le BW est précisément la valeur jque vous pouvez uniformément utiliser pour déterminer le poids du jeu dynamique.
Même si vous maintenez un cours égal du poids du marteau, en utilisant la procédure DW, le poids de balance ne sera pas égal puisque le poids d'enfoncement égale le poids de balance + la friction et cette friction n'est pas explicitement mesurée par touche. Et en plus la friction dans la mécanique fluctue également avec les changement dans l'humidité ambiante.
De plus, la procédure de calibrage du clavier en quatre ou cinq sections de DW différents n'est pas très efficace pour réaliser un BW égal. En effet, la friction dans la section basses, medium et aigues sont différentes, et donc le concept empirique de différentes sections mais cette procedure ne mesure pas la friction réelle par touche. Et la recommandation du UW (poids de retour) indiqué uniquement par une valeur de limite+ n'a guère de sens. Voire exemple Steinway avec specifications UW de +19 et ceci pour toutes les sections. Il est clair que cette procedure conservatieve est peu fiable.
Il est plus logique d’employer BW comme référence de calcul du poids des touches. Le BW ne change jamais avec les fluctuations de friction. BW est la valeur fixe que le PTD utilise comme référence pour calculer le poids de la touche (FW).
Et encore, si premièrement vous ne traitez pas la course du poids des marteaux, vous n'obtiendrez jamais une décroissance égale d’inertie dans le toucher. On pourrait supposer qu'une erreur d'un gramme de plus ou de moins   dans un marteau est négligeable lors de l'équilibrage du toucher, mais avec un rapport de 5,5, par exemple, on obtient 5,5 x 1 gr = 5,5 grammes de différence de poids statique.
La quantité de force nécessaire pour déplacer ces 5,5 gr. augmente exponentiellement avec l'accélération du marteau.
Le calibrage DW traditionnel compense cette différence de poids de 5,5 gr avec la quantité ou la position du plomb dans la partie frontale de la touche. Bien sûr, cela n'entraîne pas une diminution égale du profil des plomb et crée une irrégularité supplémentaire dans le toucher dynamique comme l'inertie du poids de la touche contribue également à +/- 10% du poids total du jeu dynamique.
C o n c l u s i o n Une innovation prend généralement du temps à s'installer dans la société. Une première réticence conservatrice à adopter une nouveauté est normale et repose sur diverses structures de croyance, généralement basées sur un manque d'informations et de savoir-faire pratiques. Par exemple: Récemment, quelqu'un a associé le PTD au terme de rocketscience’ science spaciale supérieure, alors que la méthode Stanwood n'utilise que des mathématiques simples. On pense également que l'installation d'un PTD est compliquée bien que la procédure soit assez simple et facile à apprendre. J'entends dire que le PTD demande bien plus de travail, PTD serait moins rentable, 'time is money'. Bien sûr si l'on aborde une mécanique individuelle, le travail est intensif en main-d'œuvre car chaque mécanique demande une analyse spécifique avec suite bien étudié, oui, cela prend du temps. Mais si l'on intègre SNAP bien réfléchis dans un processus de production, l'exécution en version standard prendra moins de temps. Le calibrage du clavier est conçu une seule fois avec SNAP. L'application de ce standard permet d'obtenir un résultats plus rapides et plus précis que la méthode traditionnelle. Par exemple, la recherche de l'emplacement des plombs ne ce fait plus manuellement à chaque touche. Vous pouvez rapidement indiquer les emplacements à l'aide d'un exemple gabarit conçu selon le calcul du modèle de plomb de Stanwood qui, je cite le brevet américain #5585582 °1994, donne une progression linéaire plus uniforme en poids avec un toucher plus uniforme du le clavier. En production un design SNAP complet est également conçu qu'une seule fois. Ajuster le poids des marteaux nécessite en effet un temps supplémentaire, mais encore, vous pouvez réduire ce temps en usine en appliquant une procédure technique standard. Avec SNAP fort probable que vous atteindrez la même efficacité en durée du temps   total . Par exemple, une courbe de SW ajustée accélère généralement l'intonation finale, ceci en compensation du travail supplémentaire de SW. De toute façon, l'énorme amélioration de la qualité du toucher compensera tout travail supplémentaire. Avec une mécanique bien équilibré, le pianiste peut établir un contact plus efficace avec le son de son piano. Une touche plus subtile crée un plus grand développement musical dans le phrasé et l'interprétation. Cette qualité spécifique et concrète du toucher SNAP est en fin de compte l'atout précieux dans la vente et le marketing. Une fois de plus, nous savons comment analyser plus en profondeur les mécaniques de piano et nous savons exactement comment les améliorer. Appliquons ces connaissances maintenant et travaillons ensemble à un niveau de qualité élevé pour le pianiste, sa musique, son avenir. 01 05 2020 Danny Boddin
David Stanwood nous propose également SALA. Le ‘Stanwood Adjustable Leverage Action’ est une modification sous le clavier qui vous permet de changer manuellement le pivot sous la touche avec des multiples choix en rapport/enertie dynamique. SALA est différent du MBA. Le MagneticBalanceAction de Hans Venlo change uniquement le BW en ajustant les aimants dans la touche. SALA change l'inertie dans le mode de jeu en variant le ratio.
Merci de votre visite !
Danny Boddin
+ 32 (0)475 43 38 43
Merci de votre visite !
BODDIN

PIANOSERVICE

Danny Boddin
BODDIN

PIANOSERVICE

Bienvenus au ‘Precision Touch Design Platform’
Pianistes et techniciens, merci pour votre importante participation, vos commentaires et questions sont fort appréciés.
 Une  vision et mission pour le facteur et technicien de pianos.

Imaginez vous une production avec un nouveaux standard en

calibrage des touches clavier ceci étant le norme à l'avenir

avec une exécution fiable un résultat prévisible.

Au fil des ans, David a pu comparer de nombreuses analyses PTD et les a référées aux remarques des pianistes. Grâce à ces informations, il a découvert quels sont les touchers qui jouent avec plus grand confort. L'équitation de Stanwood a permis de découvrir quel poids de marteau et quel rapport peuvent être combinés afin d'obtenir une inertie dynamique acceptable dans le toucher. La PTDAE enseigne maintenant depuis 2008 et plus de 500 Precision Touch Designs ont été installées en Europe.
David Stanwood a développé SNAP hors du PTD. Le Stanwood New Action Protocol a été principalement conçu pour être appliqué dans l'industrie du piano, car il a été adapté avec un standard de production. SNAP vous permets de calibrer le clavier avec trois toucher d’inertie au choix, inerties élevée, faible ou moyenne. Avec cette valeur d'inertie sélectionnée, vous pouvez combiner n'importe quelle courbe de poids du marteau ( SW ) à condition d'appliquer le rapport SW (poids de marteau) /R (ratio: rapport de transmission) recommandé.
Ci-dessous un exemple de choix d'inertie moyenne pour une touche C40 installée avec deux poids de marteau différents (8,6 et 10,5 gr) et et néanmoins ayant le même FW et BW ( arrondis à 38 gr). La correspondance correcte du rapport SW/Ratio dans les deux équitations ici abouti dans les deux cas à un même confort d'inertie au toucher.
BW =poids de balance FW = poids de la touche au front WW = poids du chevalet KR= rapport de levier générallement +/- 0,5 SW = poids du marteau collé au manche
touche 40 / C4 BW + FW = ( WW x KR ) + ( SW x Ratio ) avec un marteaux léger de 8,6 gr : 37,96 + 22,8 = ( 16 x 0,5 ) + ( 8,6 x 6,6 ) relation SW/R correcte avec un marteaux plus lourd de 10,5 gr : 37,90 + 22,8 = ( 16 x 0,5 ) + ( 10,5 x 5,4 )
Avec SNAP en production, on commence d’abord la calibration du clavier ( par exemple utilisant une inertie moyenne avec BW 38 ) Ensuite, on choisit le poids du marteau en fonction de la puissance de son et timbre qu’on souhaite pour ce modèle de piano particulier. Depuis quelques années Abel fabrique des têtes de marteau avec des spécifications de poids. Lorsque vous rénovez la mécanique avec de nouveaux marteaux, vous n'avez pas besoin de refaire le plombage des touches puisque vous pouvez commander des marteaux avec les mêmes spécifications de poids que les marteaux d'origine. Si votre choix de marteau est trop lourd pour le rapport de transmission existant, vous remarquerez que votre poids de balance (BW) est trop élevé.La solution consiste à ajuster le rapport existant afin d'obtenir le rapport R/SW et le BW correcte. Evidemment le logiciel conçu par le PTDaE vous donne clairement un meilleur aperçu de ces rapports. Pour cet ajustement vous pouvez utiliser les OBW ou vous pouvez définir le point d'emplacement du pilote et du talon au chevalet avec son hauteur. Les chevalets WNG avec leur choix en hauteurs de talons mobiles sont une option très appropriée dans ce cas. Spécialement à la demande du clients les OBW peuvent également être utilisé pour modifier rapidement et facilement le rapport / inertie existant Il suffit de remplacer les OBW par une autre taille, Il faudra bien sûr également ajuster l'enfoncement ou la chasse.
OBW available at Jahn
J e sais que que certains facteurs de piano ont récemment commencé a contrôler leurs marteaux en poids descendant et cela se manifeste certainement dans plus de régularité du toucher. Malheureusement, l'importance d'un rapport de transmission spécifique pour un piano spécifique n'est toujours pas bien prise en compte. En plus le facteur trouve peu de motivation à appliquer un toucher dynamique contrôlé étant donné que les pianistes de toute façon veulent bien s'adapter à n'importe quelle toucher un peu convenable sans le critiquer trop facilement.
Dans une gamme de pianos de la même marque vous trouverez donc une diversité d'inerties. Cela est une des raisons principales pourquoi ils jouent et sonnent différemment et évidamment pas toujours pour le mieux comme leurs diversité ne sont pas intentionnellement conçues, ils surviennent plutôt par hasard, une coïncidence, sans que l'on se rende pleinement compte de l'impact de la relation ratio/inertie. Entre-temps, les pianistes ont également développé une expertise pour reconnaître un toucher optimisé et je remarque toujours après quelques heures de pratique, qu’ils découvrent avec étonnance les nouvelles possibilités subtiles dans le contrôle du toucher, leur technique se transforme et ils ressentent une plus grande connexion anvers le son qu'ils produisent et ils en tombent amoureux.
Il n'y a guère de doute que la demande pour ce produit va augmenter. Je me demande quelles entreprises seront parmi les premières à lancer la production de SNAP, cela va certainement changer les positions sur le marché et je suis curieux de voir quel mouvement du volume de ventes cela va générer.

Aujourd'hui, tout le monde peut facilement

accéder à toutes les informations - PTD.

Je me réfère en particulier aux articles sur le site de David et à l'excellent livre de Mario Igrec "Pianos Inside Out" chapitre 9.
Au sujet du Poids de BALANCE (BW) (UW+DW) / 2 = BW DW (poids d’enfoncement) - Friction = BW UW (poids de retour) + Friction = BW Voici un exemple pratique du DW, FW en BW élaboré avec l’équitation Stanwood BW + FW = (KR x WW) + (R x SW) Au devant d’une touche on mesure une résistance de 10 gr de friction, notamment le total des frictions sur la pointe de balance, le pilote, rouleau du marteaux et les axes. (UW - DW) / 2 = Friction Le poids total à balancer est de 60 gr, notamment le poids du marteaux (10 gr x ratio 5) + le chevalet (20gr x ratio 0.5) = totaal 60 gr. Un poids de balance ideal est 38 gr , J'adapte donc le poids de la touche à 22 gr FW. BW 38 gr + FW 22 gr = (KR 0.5 x WW 20 gr) + (R 5.0 x SW 10 gr) 60 gr = 10 gr + 50 gr Le poids d’enfoncement (DW) est maintemant de 38gr BW + 10 gr de friction = 48 gr DW
Le terme BW (poids de balance) n'est pas utilisé en procedure traditionnelle de calibrage du clavier : la quantité de plomb dans la touche est plustôt déterminée en mesurant le poids d'enfoncement ( DW ) existant et ensuite en l’ajustant à +/- 50 gr. Ceci tenant compte de suffisant poids de retour. L'intention de cette procédure est de créer un poids de jeu égal, mais malheureusement l’inverse est exactement créé.
Avec cette procédure DW, le poids effectif de la touche partie frontale (FW) n'est pas déterminé, de sorte que le poids de balance reste un paramètre inconnu. Et le BW est précisément la valeur jque vous pouvez uniformément utiliser pour déterminer le poids du jeu dynamique.
Même si vous maintenez un cours égal du poids du marteau, en utilisant la procédure DW, le poids de balance ne sera pas égal puisque le poids d'enfoncement égale le poids de balance + la friction et cette friction n'est pas explicitement mesurée par touche. Et en plus la friction dans la mécanique fluctue également avec les changement dans l'humidité ambiante.
De plus, la procédure de calibrage du clavier en quatre ou cinq sections de DW différents n'est pas très efficace pour réaliser un BW égal. En effet, la friction dans la section basses, medium et aigues sont différentes, et donc le concept empirique de différentes sections mais cette procedure ne mesure pas la friction réelle par touche. Et la recommandation du UW (poids de retour) indiqué uniquement par une valeur de limite+ n'a guère de sens. Voire exemple Steinway avec specifications UW de +19 et ceci pour toutes les sections. Il est clair que cette procedure conservatieve est peu fiable.
Il est plus logique d’employer BW comme référence de calcul du poids des touches. Le BW ne change jamais avec les fluctuations de friction. BW est la valeur fixe que le PTD utilise comme référence pour calculer le poids de la touche (FW).
Et encore, si premièrement vous ne traitez pas la course du poids des marteaux, vous n'obtiendrez jamais une décroissance égale d’inertie dans le toucher. On pourrait supposer qu'une erreur d'un gramme de plus ou de moins   dans un marteau est négligeable lors de l'équilibrage du toucher, mais avec un rapport de 5,5, par exemple, on obtient 5,5 x 1 gr = 5,5 grammes de différence de poids statique.
La quantité de force nécessaire pour déplacer ces 5,5 gr augmente exponentiellement avec l'accélération du marteau.
Le calibrage DW traditionnel compense cette différence de poids de 5,5 gr avec la quantité ou la position du plomb dans la partie frontale de la touche. Bien sûr, cela n'entraîne pas une diminution égale du profil des plomb et crée une irrégularité supplémentaire dans le toucher dynamique comme l'inertie du poids de la touche contribue également à +/- 10% du poids total du jeu dynamique.
C o n c l u s i o n Une innovation prend généralement du temps à s'installer dans la société. Une première réticence conservatrice à adopter une nouveauté est normale et repose sur diverses structures de croyance, généralement basées sur un manque d'informations et de savoir-faire pratiques. Par exemple: Récemment, quelqu'un a associé le PTD au terme de rocketscience’ science spaciale supérieure, alors que la méthode Stanwood n'utilise que des mathématiques simples. On pense également que l'installation d'un PTD est compliquée bien que la procédure soit assez simple et facile à apprendre. J'entends dire que le PTD demande bien plus de travail, PTD serait moins rentable, 'time is money'. Bien sûr si l'on aborde une mécanique individuelle, le travail est intensif en main-d'œuvre car chaque mécanique demande une analyse spécifique avec suite bien étudié, oui, cela prend du temps. Mais si l'on intègre SNAP bien réfléchis dans un processus de production, l'exécution en version standard prendra moins de temps. Le calibrage du clavier est conçu une seule fois avec SNAP. L'application de ce standard permet d'obtenir un résultats plus rapides et plus précis que la méthode traditionnelle. Par exemple, la recherche de l'emplacement des plombs ne ce fait plus manuellement à chaque touche. Vous pouvez rapidement indiquer les emplacements à l'aide d'un exemple gabarit conçu selon le calcul du modèle de plomb de Stanwood qui, je cite le brevet américain #5585582 °1994, donne une progression linéaire plus uniforme en poids avec un toucher plus uniforme du le clavier. En production un design SNAP complet est également conçu qu'une seule fois. Ajuster le poids des marteaux nécessite en effet un temps supplémentaire, mais encore, vous pouvez réduire ce temps en usine en appliquant une procédure technique standard. Avec SNAP fort probable que vous atteindrez la même efficacité en durée du temps   total . Par exemple, une courbe de SW ajustée accélère généralement l'intonation finale, ceci en compensation du travail supplémentaire de SW. De toute façon, l'énorme amélioration de la qualité du toucher compensera tout travail supplémentaire. Avec une mécanique bien équilibré, le pianiste peut établir un contact plus efficace avec le son de son piano. Une touche plus subtile crée un plus grand développement musical dans le phrasé et l'interprétation. Cette qualité spécifique et concrète du toucher SNAP est en fin de compte l'atout précieux dans la vente et le marketing. Une fois de plus, nous savons comment analyser plus en profondeur les mécaniques de piano et nous savons exactement comment les améliorer. Appliquons ces connaissances maintenant et travaillons ensemble à un niveau de qualité élevé pour le pianiste, sa musique, son avenir. 01 05 2020 Danny Boddin
David Stanwood nous propose également SALA. Le ‘Stanwood Adjustable Leverage Action’ est une modification sous le clavier qui vous permet de changer manuellement le pivot sous la touche avec des multiples choix en rapport/enertie dynamique. SALA est différent du MBA. Le MagneticBalanceAction de Hans Venlo change uniquement le BW en ajustant les aimants dans la touche. SALA change l'inertie dans le mode de jeu en variant le ratio.
Merci de votre visite !
+ 32 (0)475 43 38 43